Procédé naturel

Notre découverte apporte une solution mimant le développement naturel du foie gras chez l’oie,
tout en respectant son bien-être.

Comment ça marche ?

A la naissance chaque oison éclos stérile de l’œuf, à l’image des mammifères sortant du ventre de la mère.

Dans les premières heures qui suivent la naissance les bactéries maternelles colonisent naturellement les nouveaux nés. Ces bactéries ou ferments, s’installent dans l’intestin du nouveau-né pour établir un écosystème. Chez l’oison quelques semaines sont nécessaires pour la mise en place de cette flore.

Cette flore intestinale mange ce que l’on mange et fournit à l’organisme les nutriments dont il a besoin pour se développer.

La qualité et la diversité des ferments qui s’installent dans l’intestin à la naissance sont primordiales pour le bon fonctionnement de l’organisme.

La suralimentation naturelle des oies se préparant à migrer, est essentielle pour stocker des réserves énergétiques, et permettre le parcours de grandes distances sans s’alimenter. Cette surconsommation modifie la flore intestinale et lui permet de développer de nouvelles capacités.

Ces capacités sont alors transmises aux oisons juste après l’éclosion et permettront à la future oie adulte de stocker l’énergie nécessaire à sa migration.

Comment ça marche ?

 

A la naissance chaque oison éclos stérile de l’œuf, à l’image des mammifères sortant du ventre de la mère.

Dans les premières heures qui suivent la naissance les bactéries maternelles colonisent naturellement les nouveaux nés. Ces bactéries ou ferments, s’installent dans l’intestin du nouveau-né pour établir un écosystème. Chez l’oison quelques semaines sont nécessaires pour la mise en place de cette flore.

Cette flore intestinale mange ce que l’on mange et fournit à l’organisme les nutriments dont il a besoin pour se développer.

La qualité et la diversité des ferments qui s’installent dans l’intestin à la naissance sont primordiales pour le bon fonctionnement de l’organisme.

La suralimentation naturelle des oies se préparant à migrer, est essentielle pour stocker des réserves énergétiques, et permettre le parcours de grandes distances sans s’alimenter. Cette surconsommation modifie la flore intestinale et lui permet de développer de nouvelles capacités.

Ces capacités sont alors transmises aux oisons juste après l’éclosion et permettront à la future oie adulte de stocker l’énergie nécessaire à sa migration.

Et ensuite ?

Notre intervention se résume ensuite à veiller sur les oisons colonisés en les gardant 4 semaines dans un environnement précis et maîtrisé.

Les oisons vont grandir librement dans des conditions d’élevage confortables, libres de se nourrir et se promener à leur guise.

Nous attachons une importance particulière à la qualité des aliments proposés à nos oies, actuellement garantis sans OGM notre ambition est de les alimenter avec du 100% bio.

Ainsi, Aviwell mime la nature en préparant les oisons dès la naissance à développer spontanément du foie naturellement gras pour leur migration.

Le confort et le bien-être des oies sont notre priorité. Nos installations leur permettent d’être dans les meilleures conditions (espace, parcours extérieur, alimentation…).

Et ensuite ?

 

Notre intervention se résume ensuite à veiller sur les oisons colonisés en les gardant 4 semaines dans un environnement précis et maîtrisé.

Les oisons vont grandir librement dans des conditions d’élevage confortables, libres de se nourrir et se promener à leur guise.

Nous attachons une importance particulière à la qualité des aliments proposés à nos oies, actuellement garantis sans OGM notre ambition est de les alimenter avec du 100% bio.

Ainsi, Aviwell mime la nature en préparant les oisons dès la naissance à développer spontanément du foie naturellement gras pour leur migration.

Le confort et le bien-être des oies sont notre priorité. Nos installations leur permettent d’être dans les meilleures conditions (espace, parcours extérieur, alimentation…).